atlantis lab AT31

athée ?


https://www.lebeauson.fr/a-l-oreille/224-atlantis-lab-at31-ca-alors

 

Actuel porte-drapeau de la marque, l’AT31 ne passe pas vraiment inaperçue, mais ses aptitudes musicales et énergétiques dépassent encore les dimensions déjà confortables de l’objet. Expressivité majeure, suivis rythmique et mélodique garantis sans stress quelles que soient les roueries musicales, une définition subtile jamais suréclairée, et un foisonnement de timbres inattendu en font un sommet de délicatesse associé au panache flamboyant d’un concert de rock dans une salle gigantesque.

A condition de ne pas se tromper dans les associations, parce que l’AT31 peut vite devenir pointue ! Pour autant, on peut être surpris de l’association facile avec des amplificateurs peu puissants et pas forcément coûteux, tout en pouvant emporter l’objet à des altitudes où peu d’enceintes, tous prix confondus, la suivront en lui attribuant un Kondo Overture par exemple.

En ayant bien en tête que rien n'oblige à viser de tels sommets pour profiter amplement du large faisceau de qualités expressives de l'AT31 : elle révèle toutes les qualités d'un Tsakiridis Aeolos Ultima (ou Ultra) ou d'un Atoll IN300. Que dire alors avec un Accuphase E800 ou un Grandinote Supremo ? Aïe, je recommence...

Bref, l'AT31 se contente de peu mais se satisfait du meilleur...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des contenus de plateformes sociales et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus